top of page
OHADA.png

L’OHADA RECHERCHE SON SECRETAIRE PERMANENT
 

Le Secrétaire Permanent joue un rôle de supervision générale des activités de l’Organisation ; il assiste le Conseil des Ministres et la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement dans l’exécution de leur mission

L’OHADA (Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires) est une organisation panafricaine prestigieuse, dotée d’une personnalité juridique internationale. Elle œuvre depuis trente ans en faveur de l’intégration juridique ses 17 Etats membres.

Son objectif est la facilitation des échanges et des investissements ainsi que la garantie de la sécurité juridique et judiciaire des activités des entreprises. Le droit de l'OHADA contribue ainsi à propulser le développement économique et à créer un vaste marché intégré en vue de faire de l'Afrique un nouveau pôle de développement.

L’activité quotidienne de l’OHADA repose sur trois entités : la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage (CCJA), située à Abidjan en Côte d’Ivoire, l’École Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) ayant son siège à Porto-Novo au Bénin, et le Secrétariat Permanent qui a son siège à Yaoundé au Cameroun.

Les responsabilités du Secrétaire Permanent de l’OHADA couvrent, entre autres aspects essentiels, les domaines suivants :

  • Il propose au Conseil des Ministres le programme annuel d’harmonisation du droit des affaires ;

  • Il prépare les projets d’Actes uniformes en concertation avec les Gouvernements des États Parties, les soumet à la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage pour avis et en propose l’inscription à l’ordre du jour du Conseil des Ministres ;

  • Il évalue pour le Conseil des Ministres la performance des projets et des Programmes de l’OHADA ;

  • Il prépare et élabore les projets de Règlements et de décisions à soumettre au Conseil des Ministres ;

  • Il finalise et fait publier les Actes uniformes, les règlements et autres actes de l’OHADA au journal officiel de l’Organisation ;

  • Il organise l’élection des Juges de la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage ;

  • Il assure la présidence du Conseil d’Administration de l’École Régionale Supérieure de la Magistrature ;

  • Il veille à l’auto-financement de l’OHADA dont il est ordonnateur principal du budget ;

  • Il représente l’OHADA et assure, sous l’autorité du Président du Conseil des Ministres, la liaison avec les Gouvernements des États Parties, les autres Institutions et les partenaires extérieurs de l’Organisation ;

  • Il assure la promotion de l’Organisation et la vulgarisation du droit de l’OHADA ;

  • Il assure la définition du projet de plan de développement de l’OHADA, en concertation avec les autres Institutions (CCAJ et ERSUMA) ;

 

Cette fonction s’adresse à un candidat (H/F) :

  • ressortissant de l’un des 17 Etats membres du Traité de l’OHADA, à savoir :  le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, les Comores, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Guinée Équatoriale, le Mali, le Niger, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, le Tchad et le Togo ;

  • Agé de préférence de 60 ans au 1er janvier 2023.

qui dispose du profil suivant :

Au niveau des savoirs  

  • Il est titulaire d’un diplôme de niveau BAC+5 minimum en droit ou en économie

  • Il est magistrat, enseignant de droit ou avocat ;

  • Il justifie d’une expérience professionnelle de 15 ans au minimum dans la pratique judiciaire, l’enseignement universitaire, l’assistanat juridique au sein d’un cabinet, ou d’une entreprise, ou d’une administration publique ou d’une organisation internationale ;

  • Il justifie d’une excellente connaissance du conseil juridique ;

  • Il maitrise parfaitement la langue française, a d’excellentes bases en langue anglaise et maitrise si possible l’une des autres langues de travail de l’OHADA ;

  • Il maitrise l’utilisation des logiciels courants (Word, Excel, Power Point, E-mail et autres outils de communication informatique) ;

Au niveau des comportements professionnels et de la personnalité

  • Il possède des aptitudes avérées dans la conduite de négociations dans un contexte international ;

  • Il propose et participe à l’élaboration et au pilotage du développement de l’OHADA

  • Il dispose de qualités de diplomatie très significatives et d’une aptitude à travailler dans un milieu professionnel multiculturel ;

  • Il développe un sens aigu de l’organisation doublé d’un esprit d’initiative et d’autonomie, tout en identifiant les limites de ses responsabilités, mais en initiant et traduisant dans les faits les changements nécessaires ;

  • Il favorise un mode de fonctionnement et de communication interne qui facilite l’efficacité et la motivation des équipes ;

  • Il s’impose et communique à l’externe, via une réelle autorité de compétence

  • Son impartialité et sa moralité sont réelles de même que son sens de l’éthique et de l’adéquation aux valeurs de l’OHADA ;

La date limite de réception des candidatures est celle du 15/08/2023.

Merci d’adresser votre CV détaillé + lettre de motivation + 2 personnes référentes à Ohada.org, Ohada.com et SP@fthmconsulting.com. Seuls les candidats présélectionnés seront contactés. Merci aussi d’apprêter vos extraits d’acte de naissance, de casier judiciaire et une copie du ou des diplômes acquis, afin que les candidats finalistes puissent les remettre aux Jurys de l’OHADA, qui aura lieu à Kinshasa (RDC).

 

bottom of page